Le Growth-Hacking dans la framework AARRR #2 - L'ACTIVATION

Le Growth-Hacking dans la framework AARRR #2 – L’ACTIVATION

Les growth-hacks appliqués au framework AARRR

Épisode 2 : L’ACTIVATION ! 

 

Petite définition du terme ‘Activation’ qui constitue la seconde étape du framework AARRR :

L’étape d’activation détermine si le prospect qui vous a découvert grâce à votre stratégie d’acquisition  est prêt à utiliser votre service. L’idée est de prendre la température du prospect, est-il plutôt chaud, tiède ou froid ? L’étape d’activation est là pour vous aider à définir la maturité et l’intérêt du prospect pour vos produits/services.

L’activation peut souvent se traduire par des petites formes d’intérêts que votre prospect a à votre égard. Inscription à une newsletter, un chat message pour avoir plus d’informations, une demande de démo… Activer un prospect, c’est faire matcher ses besoins avec vos produits.

Important : La phase d’activation vous permet également de demander des informations à vos prospects, adresse mail, numéro de téléphone, site web, etc. Toutes ces informations sont à garder impérativement afin de pouvoir les réactiver plus tard si le prospect est encore tiède.

Vous savez désormais ce qu’est l’étape d’activation, il est temps de rentrer dans le coeur du sujet, les growth-hacks qui s’exprime dans cette seconde étape de la matrice AARRR !


 

9. Le cas Uber

 

Avec 40 millions d’utilisateurs mensuel, Uber est leader des VTC. Comme beaucoup de services ayant recours à une application, le taux d’activation est très important. Vous pouvez avoir de nombreux téléchargements, ce qui compte vraiment, c’est combien de personnes vont réellement utiliser votre service. Qui n’a jamais désinstallé une application alors qu’il ne l’avait jamais utilisé ?  Chez Uber, pour accroître leur taux d’activation, ils font apparaître les chauffeurs proches de votre position. En découvrant la proximité des véhicules vous commandez une course plus facilement.

 


 

10. L’exemple AirBnB

 

AirBnb a récupérer un grand nombre d’utilisateurs grâce à ce hack. Cependant ils remarquèrent que leur taux de conversion ne suivait pas la tendance. La raison, les photos des annonces n’étaient pas assez engageantes. Tout le monde n’étant pas photographe immobilier, AirBnB a décidé d’offrir les services de photographes aux utilisateurs proposant une location. Au final, leur taux d’activation a grimpé en flèche. Les propriétaires se voyait offrir les services de professionnels et pouvait utiliser ces photos comme bon leur semble (Vente ou location sur d’autres sites).

 


 

11. Créer un sentiment d’urgence

 

L’urgence, c’est ce qui  pousse les humains à agir, en laissant parler leurs sentiments et parfois en mettant de coté la raison. Ticket Master (entreprise spécialisée dans la vente de billets de spectacles) l’a bien compris. Ils ont donc implanté un compte à rebours dans leurs mails indiquant la fin de la vente des places. Résultat : Les ventes ont considérablement augmentés. Tut le monde souhaitant sécuriser sa place, on assiste à des ruptures de stock en des temps records.

 


 

12. Une landing page aérée

 

Pour que votre taux de conversion augmente, assurez-vous de ne pas envahir vos visiteurs sous une masse d’informations. Pour créer une bonne landing page, il faut déterminer un objectif clair et précis. Que voulez-vous que le visiteur fasse en arrivant sur votre page ? Ne le bombardez pas de pop-up, de livres blancs, de chatbox…
N’hésitez pas à la modifier quand le besoin s »en ressent. Mettez vous à plusieurs sur l’élaboration de votre landing page et assurez d’inclure au minimum :
-Votre proposition de valeur (USP)
-Un arrière plan en haute résolution, s’adaptant à tous les écrans
-La liste des bénéfices liés à l’utilisation de votre/vos produit(s)
-Les avis utilisateurs, qui doivent être les plus authentiques possible
-Et bien sur l’indispensable Call To Action qui est la base de votre conversion.

 


 

13. La vidéo démonstrative

 

La plupart du temps, résumer votre idée en deux lignes parait impossible. Pour palier à ce problème il est possible d’intégrer une vidéo explicative sur votre landing page. La vidéo aura pour rôle d’aider les visiteurs à comprendre votre produit sans effort. Cette vidéo peut être une animation, un montageréalisé par un professionnel ou si vous préférez, votre propre enregistrement. Il existe de nombreux outils tels que Movavi Screen Capture Studio, Apowersoft ou encore Camstudio.

 


 

14. La démo en one-to-one

 

Lorsque vous commencez, vous avez une petite base de clients et du temps pour les gérer. Offrir de votre temps et proposer une démo augmentera votre taux de conversion, tout en vous permettant de cerner les besoins de votre cible. En effet lors de la démo vous pourrez immédiatement détecter d’éventuels difficultés et freins. C’est un moyen efficace de montrer à quel point vous tenez à vos clients. Ceux-ci,  se sentant valorisés, seront plus enclins à s’inscrire et payer. Gardez à l’esprit que vos premiers acheteurs seront aussi vos premiers évangélistes.

 


 

15. Donnez un côté ludique à votre produit

 

Il y a quelque chose dans notre cerveau qui fait que nous aimons progresser, accomplir des taches, et nous amuser, c’est dans nos gènes.
Utiliser ce mécanisme permettra  d’activer vos clients, l’amenant à effectuer des actions qu’il n’aurait pas compléter en temps normal.
Lors de la création de leur profil, il est intéressant de mettre en place un système de progression. Au fur et à mesure où l’utilisateur complète le processus lié à votre produit, il remplit une barre de progression, le poussant à atteindre les 100%.
Attribuez des trophées et des badges, ils n’ont aucune valeurs mais nous sommes tous motivés à l’idée de se distinguer des autres. En créant des classements vous incitez vos clients à concourir, à gagner…
Il existe de nombreuses façons de rendre l’expérience client plus ludique, même pour un produit B2B.

 

Découvrez bientôt nos prochains Growth-Hacks en rapports avec les prochaines étapes du framework AARRR!