Le Growth-Hacking dans la matrice AARRR #3 - LA RÉTENTION

Le Growth-Hacking dans la matrice AARRR #3 – LA RÉTENTION

Les growth-hacks appliqués au framework AARRR

Épisode 3 : LA RÉTENTION ! 

 

Qu’est-ce que c’est que ça, la rétention ?

A cette étape du processus, votre prospect est devenu un utilisateur grâce au déploiement de stratégies d’activation  efficaces. Votre but est désormais de faire en sorte que cet utilisateur utilise régulièrement votre service. En bref, vous devez vous rendre indispensable.

Si vous pensiez que l’acquisition et l’activation sont les deux points cruciaux du framework AARRR, c’est que vous ignoriez encore ce que représente la rétention. Véritable casse-tête des entreprises d’aujourd’hui, la rétention est devenue l’un des critères les plus observés pour juger de la qualité d’un service numérique.  L’objectif de la rétention est simple. Faire utiliser votre service de manière régulière afin de convertir un simple utilisateur en un client régulier.

Si vous avez réussit à acquérir 2.000 visiteurs sur votre site web, que 400 d’entre-eux ont utilisé votre service mais que seulement 2 l’utilisent régulièrement, vous êtes ce qu’on appelle un panier percé. Finalement, tous les efforts que vous aurez déployé sur les deux premières étapes du framework AARRR seront vains (et coûteux).

Mais rassurez-vous, il existe une multitudes de petites techniques (growth-hacks) pour augmenter votre rétention, en voici quelques-unes :


 

16. Analyser chaque data et agir en conséquence

 

Twitter s’apercevait que de nombreux utilisateurs s’inscrivaient sur le réseau social mais n’utilisaient plus leur compte au bout de quelques jours ou quelques semaines. Twitter a remarqué que la majorité des comptes inactifs avaient moins de 20 followers. Pour accroître la rétention de ses utilisateurs, Twitter a eu une idée. Proposer lors de l’inscription d’un nouvel utilisateur sur sa plateforme, une liste de personnes à suivre. Le succès a été au rendez-vous et la proportion d’utilisateurs inactifs a fortement diminué.

 


 

17. Offrez une interface ergonomique

 

Pinterest a su tirer parti d’une fonctionnalité de son site web pour réduire son taux de rétention. En utilisant le défilement infini , ils épargnèrent le fait de devoir naviguer entre plusieurs pages (ce qui nécessitait un effort de la part de l’utilisateur, un temps de chargement…). Pinterest a ainsi accru son taux de rétention en offrant aux utilisateurs une navigation fluide et confortable.

 


 

18. Proposez une démo plutôt qu’un tutoriel

 

Sean Ellis de Qualaroo a scindé ses clients en  deux segments :
Ceux qui avaient bénéficié d’une démo avec un opérateur en ligne
et ceux qui avaient seulement suivi le tutoriel sur le sit
Il remarqua que ces derniers avaient un taux de rétention plus faible de 50%  par rapport à l’autre groupe.
Ca parait logique, mais les personnes qui n’ont pas eu la démo, n’ont pas pu explorer toutes les fonctionnalités du produit. Et par conséquent, elles n’ont pas pu découvrir les bénéfices, et partent.

 


 

19. Profitez de la puissance des campagnes de drip

 

Une newletter, c’est bien, une campagne de drip, c’est mieux ! Dans le cadre de la rétention, l’idée est de conserver ses utilisateurs en leur envoyant des emails selon des scénarios types.
Par exemple si un utilisateur s’inscrit, utilise votre application une fois mais ne revient pas, un mail bien ciblé peut en faire un fidèle. De cette façon vous entretenez un contact avec vos clients, ce qui vous épargne des frais d’acquisition.

 


 

20. Restructurez vos mails en suivant la méthode de l’hameçon

 

En modifiant la structure de vos mail selon cette méthode vous pourrez espérer doublez vos taux de clics. Pratique si vous suivez le conseil ci-dessus. Voici la forme à adopter :

Bloc 1 : Introduction décrivant brièvement les résultats obtenus
Bloc 2 : Call To Action sous forme de bouton
Bloc 3 : Image démontrant les résultats avec un lien incorporé
Bloc 4 : Liste des avantages (points par points) qui invite à cliquer
Bloc 5 : Call to action simple

 


 

21. Utilisez les alertes et les notifications

 

Si vous possédez une application mobile, vous disposez d’un canal de communication privilégié avec vos utilisateurs.
Vous pouvez utilisez des notifications pour rappeler à vos utilisateurs de retourner sur votre application (ceux qui ont déjà installé des jeux du type Clash of Clans comprendront).
Des badges de notifications, des rappels, des mises à jour

 

Découvrez bientôt nos prochains Growth-Hacks !